Mon plus grand rêve est de co-créer un lieu de vie et d’accueil autonome en peine nature où vivre selon nos valeurs.

Mon rêve

La raison d’être : prendre soin du vivant

Vivre.
Vivre simplement.
Vivre selon sa nature.
Vivre selon les principes de la nature.
Vivre en protégeant le vivant.

Savoir être. Savoir vivre ensemble. Savoir faire avec la nature.
Revenir à l’essentiel. Déconstruire. Créer. Accueillir. Partager. Apprendre. Transmettre.

 

Réensauvagement
Cascade

Le lieu : dans la nature

Mon jardin d’Eden serait en forêt près d’une cascade ! J’imagine a minima un terrain arboré et cultivable avec une source ou un ruisseau permanent à proximité. Air pur, eau claire, terre fertile, bois pour se chauffer… de quoi vivre en autonomie, en conscience, en harmonie avec la nature… J’ai un coup de cœur pour le Trièves où je vis aujourd’hui pour son tissu humain. Cela dit, je suis toujours ouverte !

Le collectif : une famille

Je rêve de vivre avec des personnes que j’aime profondément, inconditionnellement… Des personnes à qui je pourrais tout donner comme je donne à mes filles.

J’aimerais vivre avec des personnes qui sont sensibles à la protection du vivant, à la tendresse et qui sont responsables d’elles-mêmes.

Je souhaite pouvoir accueillir des personnes de tous horizons qui aurons besoin de se ressourcer, de revenir à l’essentiel.

La connexion au vivant
Zome

Un habitat respectueux du vivant

Mon habitat idéal limite mon empreinte sur l’environnement et respecte les besoins fondamentaux d’intimité et de sociabilisation. J’imagine bien vivre dans un habitat réversible… Une maison existante en pierres et bois, avec des espaces collectifs type dortoirs et des cocons plus intimes, me conviendrait bien également. Je n’ai pas besoin d’une chambre nominative et je n’ai que peu d’effets personnels.

Mes modes de vie

Depuis mars 2022 : coloc dans le Trièves

3 adultes (quarantaine, cinquantaine, soixantaine) dans une maison ossature bois et toit végétalisé, isolation optimum, poêle à bois, récupération des eaux de pluie pour les sanitaires, terrain arboré, fruitiers, jardin partagé…

Hiver 2021-2022 : coloc dans le Trièves

3 adultes (trentaine, quarantaine, soixantaine) dans une vieille maison du Trièves, chauffage et cuisson à la cuisinière à bois, restauration d’un ancien épurateur d’eau (1936) et d’un moulin à céréales, cuisine indienne, transformation, soin à l’argile…

Automne 2021 : écolieu dans le Doubs

Une famille a ouvert sa ferme à un collectif, soit une vingtaine de personnes sur le lieu. Isolement et aménagement des combles, harmonie intérieure, cuisine collective, harmonie extérieure, soins aux bêtes, maraîchage, transformation, boulangerie-pâtisserie…

Eté 2021 : vie en van

Vie en pleine nature avec mes filles près d’une cascade, construction de cabanes et de refuges pour les fées, alimentation crue, 0 déchet, minimalisme…

Printemps 2021 : nomade en Suisse

Pendant deux mois, j’ai dormi chez l’habitant en Suisse romande. Je collectionnais les rencontres et les cascades, je vivais d’amour et d’eau fraîche : là dans une cabane chez des amis crudivores… ici dans une maison terre-paille pour un chantier menuiserie… dans le Canton de Neuchâtel à me baigner en cascade… dans le Valais autour d’une rencontre écolieu…

Hiver 2021 : en roulotte en Suisse

Pendant 4 mois, de janvier à mai, je vivais dans une roulotte au bord du lac de Neuchâtel, dans la grande cariçaie. Depuis le 11 mars, j’ai ressenti un appel très fort et je me suis baignée tous les jours dans le lac. Je ne me suis jamais sentie aussi vivante.

2020 : coloc en Nord Trièves

J’ai vécu un an avec mes filles en garde partagée à St Martin de la Cluze dans une maison de village. Nous occupions un loft sous les toits, joliment rénové avec poutres et pierres apparentes. Aménagement intérieur, jardin partagé avec notre colocataire permacultrice, courses en vrac à l’épicerie Le café Jeanne, marche, méditation, danse… Le point noir : les déplacements quotidiens pour emmener mes filles à l’école et au collège…

Automne 2020 : cabane dans les arbres

Nous avons eu la chance mes filles et moi de pouvoir vivre un mois entier dans une cabane dans les arbres, Les insolites du Vercors, à St-Paul-les-Monestier, dans le Trièves. Vie minimaliste, chauffage poêle à bois, âne, chevaux, poules, chien et chat…

2019 : coloc dans le Vercors

Nous avons vécu un an en colocation à Prélenfrey à 1000m d’altitude dans une belle maison en bois et pierres. Vie collective avec Marilyne, son fils Lilian et Carole, permaculture, construction d’un silo granulés bois… Un bon test du respect des besoins et rythmes des unes et des autres…

Autres expériences…

C’est dernières années, j’ai pu tester différents modes de vie (rassemblements Rainbow, bivouacs, réensauvagement…), visité de nombreux écolieux (hameau léger, hébergements insolites, habitats partagés, communautés, coloc en décroissance, Zad…) intéressée au vivre ensemble, suivi des formations notamment en gouvernance partagée puis en gouvernance organique, participé à de multiples projets collectifs, organisé des ateliers, des jeux collaboratifs, initié un réseau et des rencontres des porteurs de projets d’écolieux dans le Trièves…

Jeux coopératifs

Voir aussi…

Accompagnement individuel

Oser être soi-même, vibrer ses valeurs

Accompagnement
collectif

Réapprendre le savoir-vivre ensemble

Accompagnement
des territoires

Construire des territoires résilients

Petite main
à ton service

Réaliser ensemble ce qu’on ne peux faire seule

Et toi, quel est ton projet ?

Projets en coconstruction

Si toi aussi, tu aspires à vivre en collectif et que ça résonne…

Contacte-moi !

Les couleurs d'Annæ

1636 chemin de Serre-Berthon
38710 Châtel-en-Trièves
France

+33 (0)6 98 00 50 38

contact@lescouleursdannae.art

8 + 1 =